• Le chemin du unscooling ( suite ).

    J'avoue avoir encore du mal à me détacher de la pression extérieure quand il s'agit des mathématiques, de la lecture et de l'écriture ! Aussi parce qu'il me semble qu'avec ces capacités , des milliards de portes s'ouvrent ! Mais ça reste MA vision et non CELLE DE MES ENFANTS ! no ( lire cet article pour repenser Unschooling  apprendre à écrire pour communiquer   ).  

    On ne fait aucun formel; pas de lignes d'écriture, ni temps, ni horaires imposés  ....  par contre on a différents supports à disposition et surtout on profite de la vie et de ce qu'elle nous offre.Par exemple en ce moment 7tans adore écrire la liste de course, il a un cahier à disposition et quand on pense à quelque chose, il le note ! Avoir une responsabilité le valorise et le motive !  Il note alors l'aliment en question, et je note à coté la bonne orthographe si il y a des fautes. 

    Le chemin du unscooling ( suite ).

    Alors pour les septiques ... je me revois il y a 3 ans alors que j'étais en pleine réflexion sur l'instruction en famille dire à une copine ; " Il y en a qui font de la lecture juste en lisant des recettes de cuisine !!! ohno n'importe quoi, faut pas exagérer quand même " oops , bon ben aujourd'hui j'en suis là ! comme on dit ; " il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis " ! he 

    Pour les convaincus, ne pensez pas que tout est merveilleux dans le meilleur des mondes chez nous , " Mais comment font ils pour avoir ce détachement ??? "

    Et bien nous ne l'avons pas toujours! Il m'arrive encore de m'énerver, submergée par cette fichue pression extérieure de la non réussite "scolaire" ! oops

     Pour la lecture par exemple ;

     Cet été, Mamie Domi propose à 7tans de lire un livre à 2 et il lui répond " je ne sais pas lire " ... bien sur mon sang n'a fait qu'un tour !!! ohmadno  " Mais si, tu sais lire, n'importe quoi dit plutôt que tu n'as pas envie !!! .... " Tel un chien enragé j'ai sorti ma colère. oops

    Après m'être calmée ( avec la culpabilité de m'être fâchée quand même beurk ) , j'ai essayé de comprendre ce qui se passé en moi ; j'avais PEUR .

    D'abord des jugements des gens   " Quoi il a 7ans et il ne sait pas lire ??? " ... Devoir se justifier, devoir défendre son droit à ne pas lire n'est pas chose facile face aux dictats de la société ; vous êtes aux yeux des gens la personne               " responsable des apprentissages ", c'est donc aussi vous qui êtes jugé ...    Il est donc évidement plus simple de ressentir et d'exprimer sa fierté " ohh il lit bien hein ... sans école en plus !! " oops que de subir des regards et/ou des réflexions désapprobateurs arf ( ce qui n'a pas été le cas de Mamie Domi !! ).

     Mais au fond de moi, une peur plus profonde ;  j'ai simplement imaginé cette même scène avec un inspecteur et la nouvelle loi ( qui obligera à subir des tests de niveaux Education Nationale ) avec comme punition , une obligation de scolarisation  ... inévitablement la pression refait surface, Adieu tous mes essais d'accompagnement sans attentes , adieu toute réflexion sur la construction libre de l'enfant ...

    { Alors je vais être franche, nous sommes expatriés et ne subissons pas de contrôles pour l'instant. Vous me direz ; c'est facile alors ! Je vous répondrais clairement OUI ( et pourtant voyez par vous mêmes ça agit parfois sur mon comportement, sur mon raisonnement ), il y a des  " superparents " avec une carapace anti pression ... ce n'est malheureusement pas mon cas no et inconsciemment ça jouera sur mon accompagnement. Il est difficile de ne rien attendre de son enfant quand on sait que l' inspecteur, lui, attend le niveau scolaire !! ( je reviendrai plus en détails sur les contrôles à la fin de l'article ). }

    Je reprends donc ma réflexion ! A moi de travailler sur cette peur des jugements, et essayer de me construire une carapace anti pressions extérieures !  Mais il y a quelques temps je tombe sur cet article  apprendre à lire sans leçons. Et là ça m'a ouvert les yeux, le coeur, l'esprit  bref la totale ! Une révélation ! J'ai compris que 7tans ne se sentait pas lecteur parce que pour lui, savoir lire; c'est lire n'importe quel texte d'une façon fluide. Ce qui n'est bien sur pas son cas ...  Je vais donc continuer à l'accompagner jusqu'à ce qu'IL se sente lecteur ... alors certains diront il faut de l'entrainement, si il fait des lignes de lecture il saura lire plus vite ... peut être, mais mon objectif n'est pas de le faire entrer dans des cases ou de lui faire faire la course au "savoir"... il lira quand il aura envie, quand il en aura besoin, quand il se sentira prêt . 

    Nous continuons à lire des histoires parfois en le faisant participer, quand il est disponible pour ça. Nous avons plein de livres et magazines à disposition ( pour petits , pour grands, avec que des images, en anglais, des livres de dragons et de pirates... )  . Il lit les consignes des cahiers de son frère, les titres des dvd qu'il veut regarder, la notice d'un jeu ... quand il en a envie ou besoin.

    Pas de rentrée

     

    Il me semble essentiel de connaitre ses enfants, de comprendre leur fonctionnement pour pouvoir leur faire confiance, je sais que mon 7tans ne se lance dans rien si il n'est pas sûre de lui. Depuis tout petit, il ne prend aucun risque, ni dans la vie, ni dans les apprentissages,  et si on le force il se braque complètement, il perd ses moyens ! Mais comme pour tout ce qu'il sait faire aujourd'hui , le jour où il décide de le faire , il réussi du 1er coup ... marche, propreté, vélo, natation ... je ne doute pas qu'il en sera de même pour tout ce qu'il entreprend !

    4ans lui a besoin d'essayer, de s'entrainer pour réussir. Il fait marche arrière, demi tour ... Il n'a pas peur de tomber et de se relever ! Il veut apprendre à lire maintenant, je l'accompagne en ce sens dans le quotidien, on " apprend " des lettres, des sons, on joue avec les mots ... et non je ne le force pas à écrire papa, maman ou son prénom un peu tous les jours pour être sure qu'il sache le faire , son intérêt du moment , qui dure depuis des mois,  est de faire des labyrinthes tracés ... je suis sûre qu'il en apprend quelque chose dont IL a besoin ! 

     

    Alors comment je fais  ??? J'apprend moi aussi, tous les jours !. A chaque situation où je sens que je suis en difficultés que je n'ai pas les bonnes clés pour trouver la solution, j'essai de prendre le temps de la réflexion, avec mon 41ans ! On se pose des questions, on lis des articles, des livres ... et essayons d'avancer, de progresser ... pour accompagner au mieux nos enfants. Et savoir écouter et accompagner ses enfants n'est à notre sens, pas une preuve de faiblesse des parents , mais plutôt du respect et une force offerte à nos enfants! yes

     

    Le chemin du unscooling ( suite ).

     

    Bonne récolte ! cool

     

     

    Alors pour ceux qui se posent la question des contrôles. C'est vrai nous avons beaucoup de chance, nous ne sommes pas soumis au régime du contrôle éducation nationale où nous vivons ... alors oui c'est clairement une pression en moins ! Le contrôle en soit ne m'inquiète pas, et à moins de tomber sur inspecteur vraiment optus, je pense que nous saurions " prouver " qu'il y a bien instruction et que 7tans est pleinement épanoui et " instruit ". Nous discuterions avec 7tans de ce qu'il veut faire ou pas, de ce qu'il veut éventuellement présenter, sous quelle forme ... j'essaierai de noter le plus régulièrement possible de ce que nous faisons, sorties, lectures, documentaires vus, activités ...

    Par contre la future loi qui impose des tests de niveaux me fait clairement peur ! Elle me fait peur parce que c'est une atteinte à notre liberté , c'est une atteinte à notre rôle de parent, c'est une atteinte au droit de mes enfants d'être heureux et épanouis ... Alors le unschooling en France a t-il un avenir ? J'ose espérer que oui, j'ose espérer que notre société démocratique n'est pas folle au point de retirer le droit aux parents de choisir l'éducation de leur enfant ( tant qu'elle se fait dans le respect de l'enfant) ... 

    Si cette loi passe que fera t-on ? Se battre contre les envies et besoins de ses enfants ou se battre contre un système ?  Pour nous le choix est clair !  Donc je jouerai au loto pour acheter une île déserte aux unschoolers ! wink2, on détournera la loi d'une manière ou d'une autre, on se battra pour que nos enfants soient libres, libres d'apprendre, libres de penser, libres d'être !!! Et si la vie nous offre encore un cadeau d'expatriation ... on fuiera le pays qui ne sera plus celui de la Liberté Egalité Fraternité. 

      

    Si vous voulez aller plus loin dans vos lectures je vous conseil cet article du blog que j'affectionne tant en ce moment Apprendre en liberté Je vis donc j'apprend .

    Voir le film Etre et devenir

    Libres enfant de Summerhill

    Et tout plein de livres chez cet éditeur Editions instant présent

     

    « Sur le chemin du unschooling Pourquoi nous refuserons les tests ? »

  • Commentaires

    3
    Oumou Ali
    Mercredi 14 Décembre 2016 à 04:38
    Bonjour,

    Je me reconnais bcp d s votre cheminement! Mon aîné m a conduit vers le unschooling moi qui etait si hostile! Et puis je me suis lâchée totalement jusqu au premier contrôle... Ou là malgré qu on apporte un livret avec albums photos de TT ce qui avait été fais ds l année l inspecteur me dit "mais il ne sait pas lire" ah... Et donc c est si grave? Du coup cette année nouveau contrôle et ça va tjs pas car tjs pas ds le moule... Du coup nous aurons un deuxième contrôle au mois de mars avt injonction (le mot qui fait peur lol). Je reste confiante car la loi est derrière nous malgré tout! C est a dire qu il s agit toujours d objectifs de compétences et non d obligations !!
    Et oui effectivement il faut être blindé face a la société qui ne comprend qu un enfant de 7 ans et demi ne commence que seulement a déchiffrer deux trois trucs ! Mais il aime la lecture il s intéressé a bcp de choses pr moi il est bien là le principal... Mais pression qd tu NS tiens... Pas facile tout les jours !
      • Lundi 19 Décembre 2016 à 07:06

        Merci pour ton retour d'expérience ! Nous sommes pour l'instant épargné par les tests, car nous vivons à l'étranger ! Mais comme toi , je me battrais pour que nos choix et nos enfants soient respectés même si la loi ressert un peu plus nos libertés ! Il est évident que dans ce contexte c'est à nous parent de gérer la pression et dessaler tant bien que mal de faire filtre pour protéger nos enfants! 

    2
    Mardi 13 Septembre 2016 à 23:08

    Justement, le film passe dans ma ville en fin de mois. Oui, je me demande aussi comment vont évoluer les choses pour les unschoo dans un premier temps et pour tous au final car c'est l'IEF qui est visée, l'unschooling n'est à mes yeux qu'un prétexte. Au Québec, le système est différent, espérons qu'il ne s'inspire pas du modèle français...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :