• Alors voilà , la grande question que tout le monde se pose " comment  tout gérer ? ", " comment s'organiser ? " .

    Alors euh, ben déjà ; je ne gère pas tout!!!!

    QUOI????

    Oui parfois il y a de la vaisselle sale toute la journée dans mon évier oh, parfois j'élève un troupeau de moutons sous mon canapé shocked, parfois le linge s'accumule à l'entrée ou à la sortie de la machine, du coup parfois j'autorise mes enfants à rester une matinée devant la tv pour que je puisse évacuer les moutons, avoir des culottes propres pour le lendemain , rendre accessible l'évier ( par contre je gère le programme, de la machine oui, mais aussi de la tv ... donc uniquement dessins animés et/ou documentaires choisis par mes soins yes ). Et cerise sur le gâteau; je leur sert parfois un sandwich et un paquet de chips en guise de repas ^^ ! 

    Alors je vais vous donner quelques "trucs" d'organisation,  mais nos journées ne font que 24h , je n'ai que 2 bras, 2 jambes et une tête ( parfois lourde comme une pastèque) et il arrive parfois que la vie apporte son lot d' imprévus, alors je fais de mon mieux!

    Voyez vous je suis plutôt du genre très organisée, j'ai plutôt besoin de maitriser tout ce qui va se passer, pas de place pour les imprévus ( ça fait trop peur!) ....  et bien ça c'était avant ... depuis l'IEF, j'ai appris à lâcher prise ( je n'y arrive pas toujours soyons clair !!! et surtout ça m'a pris presque 1 an pour y arriver.. un peu !). Et surtout j'essaie de ne plus me culpabiliser ou de ne plus angoisser , si TOUT, n'est pas fait comme c'était prévu dans ma tête  !!!

    Donc parfois on a une super organisation apprentissage, on fait plein de trucs, de l'écriture, de la lecture, on monte un super projet, fait une oeuvre d'art avec notre "collection récup "... mais en attendant les moutons reprennent place !!!

    Ou alors, il y a des périodes où l'on fait plein de bons plats équilibrés (  ce qui pour nous est une façon d'expérimenter des notions, mathématiques, lecture... ) mais du coup on fait moins de "formel". Aujourd'hui ce n'est plus un problème en soit car c'est souvent plus bénéfique qu'une séance de lecture assis derrière son bureau, mais je sais que certaines personnes attachent beaucoup d'importance au formel ( moi y compris avant d'expérimenter les apprentissages par l'expérimentation ).

    Et puis il y a ces jours où vous aviez prévu plein de truc et où finalement vous vous levez du pied gauche ... 6zans commence par écrire la date, il hésite sur le tracé d'une lettre ... 3zans s'installe avec son bac semoule et en renverse 3 grains à côté ...  et là tel le lion vous rugissez ... mad  bon ben laissez tomber ... pas la peine d'insister ... ça va finir en pleurs général ... optez pour la journée autonomie, glandouille ou sorties en extérieur ! yes Notons que ces journées "bougon" ou "tête à coté du tronc" sont également valables chez l'enfant et qu'il faut aussi savoir les respecter ... enfin chacun fait comme il veut ... moi je les respecte même si parfois ça me .... pèse.. j'avais préparé un super truc, j'étais super motivée ... ben pas lui .. ok je remballe arf , j'essaie quand même de sortir un petit documentaire ou dessin animé éducatif, genre séance canapé/pop corn et parfois la motivation suit  cool  ...  ou pas   no  ...     demain alors wink2 .

    Donc voilà l'organisation en théorie, oui c'est super ... dans ma pratique on est loin de la perfection ... heureusement dans tout ça il y a aussi 40tans (mon mari oops ) qui donne un bon coup de main ... après sa journée de travail ... je sais j'ai beaucoup de chance ! wink2


    2 commentaires
  • Donc nous voilà, 1 an après le début de nos aventures d'expatriés et d'IEFeurs.

    Alors oui, nous avons connus quelques moments compliqués c'est vrai mais difficile de dire si c'est dû à l'IEF ou à l'expatriation, surement un peu des deux ... toujours est il qu'en France avec des enfants scolarisés, on en vit aussi ! yes 

    Bref nous avons donc tâtonné un bon moment dans le monde Instruction En Famille avant de trouver notre équilibre, entre homeschoolers, unschoolers,  organisation, liberté, formel et informel ... mais ça y est après 1an presque et demi nous avons enfin trouvé notre équilibre ... du moment yes.

    Je ne me suis jamais considérée comme Maitresse ( et mes enfants non plus) , je n'ai pas LA connaissance, mais plutôt l'envie de les accompagner dans leurs envies, dans leur cheminement, dans leurs apprentissages. Alors au départ ça n'a pas été facile de sortir du "schéma école"( surtout pour moi ), et je me suis prise "quelques claques" en sortant toutes mes fiches de graphisme, d'étude d'un album, mes étiquettes organigrammes ... au point parfois d'en arriver à des conflits cris/pleurs ...  J'ai dû plusieurs fois appuyer sur "mon bouton stop" ... ce n'est pas cette relation aux apprentissages que je voulais faire passer à mon fils, il fallait donc me remettre en question ... ( je crois que c'est là une des forces qu'il faut avoir en IEF). Alors oui il a fallu lire, un peu de théorie, et beaucoup d'expériences partagées sur les blogs, dans des livres, et les groupes IEF Facebook. Vous finissez par trouver votre recette, les petits trucs qui permettront à VOS grains de bien prendre ! Ah ben oui il n'y a pas de recette miracle, nous sommes tous différents, nous les adultes mais ne l'oublions pas les enfants aussi ... par exemple nous sommes 4 et bien c'est 4 personnalités différentes et des relations différentes en fonction de chacun. Donc il faut mixer tout ça pour arriver au bon résultat. Alors là bien sûr c'est en théorie yes mais dans la pratique ce n'est pas toujours simple no 

    Et la société, parfois la famille, parfois nous même nous mettons la pression ... "il a tel âge il doit savoir faire ça" , " Il faut faire avec des fiches pour bien comprendre et retenir" "et la socialisation???" ( OH bon sang ça c'est le pire ... qui a inventé ce mot???). On trouve quelques éléments de réponse toute faite pour ne pas trop se fatiguer quand de toute façon notre interlocuteur est complètement >>> fermé ! intello

    http://apprendrealairlibre.com/idees-recues/

    http://horsdessentiersbattus.jimdo.com/questions-les-plus-fréquentes-sur-l-ief/

    http://www.echappesdubocal.fr/2015/05/le-choix-de-lecole-la-maison-et-nos.html

    Enfin ça c'est pour répondre aux autres mais qu'est ce qu'on se dit à soi même?

    Lorsqu'on s'évertue à donner des fiches d'exercices , allant jusqu'à imposer  ( sous prétexte qu'il faut apprendre de cette manière là, puisque c'est comme ça qu'on fait à l'école ! ) , alors que votre enfant n'a pas du tout envie, et que vous vous énervez parce que vous vous êtes donné du mal pour préparé ça, que vous l'aviez programmé et que si ce n'est pas fait on va prendre du retard oh? Et lorsque résigné, il fait sa fiche sans aucune envie, parfois les larmes au bord des yeux no ???????? ... ohhhh oui nous sommes passés par là oops.

    Et bien un jour j'en ai eu assez, je m'épuisais dans nos conflits et une fois de plus j'étais loin de l'éducation dont je rêvais pour nos enfants, je ne voulais pas qu'il apprenne de force, au point peut être de le dégoûter. Alors j'ai appuyé sur "le bouton pause", j'ai  arrêter "le formel", pendant 2 mois nous n'avons rien programmés , 0 fiches, 0 formel ... yes et là je les ai regardé jouer , vivre, je les ai accompagné, fait participer au quotidien et   " oh mon Dieu ils apprennent !!" ah oui ça fait rire certain, pourtant ... où est la différence entre dénombrer ses petites voitures en jouant et dénombrer des voitures sur une feuille assis devant un bureau, lire un tuto de couture pour se faire un marque page ou lire sa liste de mot sur sa feuille assis devant son bureau, préparer un repas en épluchant coupant, sentant les aliments et faire des fiches de classement légumes/fruits ? concrètement pas grand chose, non? Ah si le plaisirs, l'envie, le concret, l'apprentissage par l'expérimentation !!! Et ça, ça change tout, voyez vous on m'aurait dit il y a 5 ans lit un livre sur la pédagogie et bien franchement pffffffff ouch!!! et là j'en lit parce que j'en ai envie, besoin, et surtout je prends plaisirs à le faire ! yes

    A partir de là j'ai "lâché" le tout formel !!! Nous n'avons ni programme, ni planification, ni résultats à obtenir,  seul objectif l'épanouissement de mes enfants. Ca demande de penser autrement, d'être disponible et d'arriver à transformer le quotidien en terrain d'apprentissage. On me demande parfois "quand est ce que vous prenez des vacances?" Ben nous n'avons ni vacances, ni temps de travail ... la vie est notre temps et notre terrain d'apprentissage !  

    Alors bilan de notre 1ere année; tout n'est pas rose, mais par contre nous n'avons aucun regret... parfois un doute... ( si ils allaient à l'école, Est ce que...? comme si à l'école il n'y avait pas de problèmes, que des réussites no) mais rapidement quand vous prenez le temps de les observer, de les écouter, de les accompagner et que vous comprenez qu'ils apprennent de tout et partout alors tous vos doutes s'effacent!

    Je ne vais pas énumérer tous les acquis de mes enfants car certaines personnes cherchent à comparer pour se rassurer ou se mettre un coup de pression , mon but n'est pas là ! Je veux justement sortir de ce schéma de compétition. Notre bilan est positif, tout le monde se sent heureux, épanoui et à sa place.

    Pour 6zans; il ne voulait pas faire d'activités extra scolaire, il avait toujours peur (je dirais presque angoissé) de faire de nouvelles choses d'aller vers les gens qu'il ne connaissait pas... il nous a épaté, il a demandé à faire du basket, et surtout a voulu participer à un summer camp sportif ( équivalent d'un centre aéré ) tout ça en anglais ( alors qu" il ne le comprenait qu'a peine et ne le parlait que très peu ) et sans connaitre personne.

    Il n'a jamais  refait d'otites ni d'asthme ( les gens bien pensant disent que c'est grâce au climat,bizarrement d'autres enfant sous ce même climat en font yes ).

    En arrivant ici il avait peur de l'eau, au point d'avoir les brassards et de nous agripper malgré tout ... nous avons la chance d'avoir une piscine en bas de notre immeuble, nous avons donc pu y aller plusieurs fois par semaine ... je l'ai accompagné dans ses peurs, ses envies ( non pas allongée sur un transat, ni en le jetant dans l'eau et en lui tendant la perche ), j'ai pris le temps de faire avec, à coté, aujourd'hui il sait nager seul, s'éclate quand on va à la mer, plonge dans la piscine...

    Je me rend compte un an après que sa curiosité est revenue, ou peut être est ce moi qui suit plus attentive à ses questionnements. Il pose des questions et s'intéressent aux choses, il cherche à comprendre par lui même. Je n'avais pas conscience de ça avant; évidement si on t'impose les choses, la façon de les apprendre, qu'on te sert tout sur un plateau, tu n'as plus besoin, plus envie, plus le droit de le faire par toi même. Et en tant que parent, quand tu es responsable de l'instruction de ton enfant, tu est plus  réceptif aux questions posées, parce que si tu ne l'accompagne pas dans sa recherche, personne d'autre ne le fera. Pour rassurer certains, je n'ai pas réponse à tout ( je vous rappel que je suis imparfaite yes ) , mais je cherche avec eux les réponses , je met à disposition des outils pour y répondre, et j'apprends avec eux ... oui l'adulte ne sait pas tout, et si on ne sait pas, ce n'est pas grave on cherche à savoir, à comprendre, voilà tout le " travail" d'Instruction.

    Pas de "bilan scolaire" pour 3zans qui l'an dernier a suivi le mouvement , au final il connait déjà les formes géométriques, les couleurs, les météorites , le squelette, les planètes , des lettres ..... 

    Alors vous me direz ce n'est pas l'Ecole ça , ah ben non justement nous on fait Instruction et non pas Ecole mais je vous rassure 6zans a aussi appris à lire et écrire en cursives, et 3zans a écrit son premier mot tout seul dans son coin ce matin,  mais le plus important pour nous c'est l'épanouissement! 

    BILAN POSITIF, ON CONTINUE A SEMER !!!!!!!!


    4 commentaires
  • Maman, de 2 garçons , 6tans et 4ans , nous sommes actuellement expatriés dans un pays au climat désertique, oú l'on parle arabe et anglais. Je suis infirmière, et j'ai arrêté de travailler depuis notre départ, pour faire l'instruction en famille.

    Depuis que j'ai commencé l'instruction en famille, je n'ai jamais autant flané  sur la toile, sur des blogs de super instits, de super mamans, de super   créatifs, de super plein de choses ... bon moi je me sens plutôt imparfaite et pas toujours super ... mais j'ai eu envie de partager quand même notre expérience pour que  l'Instruction En Famille ne soit plus un tabou. Plus on sera à partager à ce sujet plus les gens se rendront compte qu'ils ne s'agit pas " d' allumés, marginaux, hippies ou catho qui privent leurs enfant de socialisation", mais bien d'autres façons d'instruire nos enfants ... oui au pluriel car je pense qu'il y a autant de façon d'instruire qu'il y a d'enfants ... tant sur les contenus, que sur les méthodes, que sur le rythme... 

    Alors non je ne vais pas partager mes documents car je suis bien incapable d'en créer, par contre je partagerais volontiers "mes bonnes adresses". Je vais plutôt partager mes petites idées, mes petites solutions, mes petits grains de folie, et aussi mes petits grains de colère parfois même de désespoir !!! ( ah oui j'avais prévenue je ne suis pas parfaite et je ne vis pas aux pays des bisounours he ), bref un peu de notre quotidien pour vous faire une idée de ce qu'est l'IEF chez les ptitsgrains.

    Je souhaite aussi à travers ce blog, laisser une trace de nos plantations, non pas pour les inspecteurs académiques ( on est tranquille avec ça pour l'instant) mais pour nous, pour se rappeler des grains plantés en voyant les plantes smile

    Ce blog s'adresse à tout le monde, intéressés, désesperés, en recherche d'idées, ou simples curieux. Il s'adresse aussi à moi, oui encore une imperfection, pour retrouver des grains égarés ou oubliés !

    Bien sûr je sème dans ce blog beaucoup de nous, je vous demande donc de semer respect et tolérance en échange. Merci yes

     

    Qui suis je ?

     

    BONNE RECOLTE

     Pour nous suivre  sur Facebook c'est ici.

     


    20 commentaires
  • 6zans a été scolarisé les 2 premières années de Maternelle ... comme tout le monde, comme le système veux bien nous le faire entendre , nous l'avons fait parce qu'"il avait l'âge".

    Je vais ici partager Notre expérience scolaire, qui à mon sens a beaucoup joué sur la suite ! ( je précise bien qu'il s'agit de NOTRE expérience, de la façon dont NOUS avons vécu les choses, et de la solution que NOUS avons trouvé). Ce n'est en aucun cas un procès contre qui que ce soit, il y a des professeurs des écoles et des équipes pédagogiques qui regorgent d'idées sympas, innovantes, alternatives et bienveillantes, j'en citerais d'ailleurs quelques uns dans mon blog, qui me sont d'un grand soutien. 

    Donc la première rentrée dans cette école s'est faite avec une simple réunion d'informations administratives en juin. Et le jour J arrive , le maître se présente " bonjour je suis M. D. je suis le maître remplaçant pour aujourd'hui et demain je ne sais pas !", ( au final il sera là jusqu'en janvier, puis une autre maîtresse prendra le relai ) il colle une étiquette prénom dans le dos de notre fils, nous dit qu'on peut rentrer 5min pour voir.... et puis voilà ! Donc vous laissez votre enfant à de parfaits inconnus                   ( sympathiques heureusement ) dans un endroit qu'il ne connaît pas , sous prétexte que c'est la "grande institution école", et en plus demain ce sera "surprise" ... tout pour mettre en confiance ! beurk

    Étant en congé parental pendant encore 1 mois, j'avais sondé les avis autour de moi:

    " Est ce que je ne le mets pas que le matin?, on pourrait commencer la cantine plus tard ? ce sera peut être moins rude pour lui , la rentrée, l'arrivée de son petit frère "...                                        

    " Mais non, il s'habituera plus vite, arrêtes de le protéger..."

    Résultat:  pleurs tous les matins jusqu'en février, puis régulièrement, surtout les grosses journées où j'étais obligée de le mettre à la garderie ! shocked Quand je repense à ces journées de folie pour lui mais aussi pour moi pour nous cry comment j'ai fait pour ne pas ouvrir les yeux avant !! bref revenons à nos grains ...

    Arrive la moyenne section avec une super maîtresse ... en congé mat 3 semaines après la rentrée ( attention ce n'est pas un procès contre cette super maîtresse ... juste une accumulation de faits divers ! ), je vous épargne les détails, on se retrouve avec une maîtresse remplaçante ... tous les jours mon fils revient avec plein de dessins fait sur feuille de brouillon, et fini par me dire "je m’ennuie à l'école"... arf Ah il y a aussi eu la suppression de la sieste en janvier parce qu'il y avait eu accueil de TPS et donc plus assez de place au dortoir oh ... bien sûr sans prévenir les parents , c'est mon fils qui le soir est rentré avec sa taie d'oreiller et m'a dit "maintenant on est des grands" (discours de la maîtresse remplaçante ). Sauf que mon fils, la sieste il en avait besoin du coup à 17h il était complètement KO, en pleurs ou très agité ou comme une larve voilà son état quand vous vous retrouvez ... dommage  cool  A croire que les moments de joie, de partage ne sont réservés qu'aux week-end ... entre les courses et le ménage!!! mad

    Et voilà comment nous avons vécu ses 2 années de scolarité avec en prime un abonnement hebdomadaire chez le médecin pour asthme et otites à répétitions !

    Alors avant, j'aurais dit "l'école à la maison ???  je ne suis pas instit moi, en plus je n'étais plutôt pas dans le haut du classement à l'école alors comment lui apprendre des choses si je ne sais pas moi même, et puis la socialisation, les autres, il a déjà du mal alors si je le garde à la maison ???  ( Ah ben oui j'avais aussi cet appriori que l'école à la maison c'était rester cloîtré chez soi avec ses enfants ^^ ... imparfaite je vous ai dit ! ).

    Et puis mon mari a reçu une mutation pour l'étranger ( pays désertique avec écoles françaises, je précise car oui nous aurions pu les scolariser ! ). Mais voilà nous n'avions pas le choix pour notre date d'arrivée et il se trouve qu'on devait arriver quelques jours avant la rentrée ... et là je me suis dit que ça allait être un peu violent pour mon fils, légèrement anxieux de nature he ( nouveau pays, nouvel environnement, nouvelles langues, nouvelle culture, nouvelle école, sans les copains ) ...  Cette fois je ne me suis pas rangée à l'avis général ... j'ai commencé à lire, chercher, fouiner ... ce qui existait, comment faire ... j'ai bien sûr commencer par le Cned mais l'idée de reproduire le programme avec des contrôles notés, des échéances à respecter ne me plaisait pas trop. Et puis j'ai "rencontré" Maria Montessori, dans laquelle je reconnaissais ma vision de l'enfant, de l'éducation, et "ma bible", ma bouffée d'oxygène ; " La ferme des enfants" de Sophie Bouquet Rhabi

    Papa trouvait l'idée étrange mais sympa ! cool et nous voilà parti pour une année test d' IEF ...

    Alors oui j'ai eu cette chance de pouvoir sortir du système assez facilement, puisque je n'avais plus besoin, financièrement, de travailler. Je savoure chaque jour (ou presque) ma chance, la chance qu'ont mes enfants de vivre tout ce qu'ils vivent ( il n'y a pas que du positif mais ce sera le sujet d'un autre petit grain ! ) ... mais je ferai tout, pour que nous puissions continuer l'IEF à notre retour en France, il faudra certainement revoir notre train de vie, notre façon de vivre mais je sais aujourd'hui que l'épanouissement de mes enfants n'a pas de prix.

     

                             Pourquoi l'Instruction En Famille?


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique