• Pourquoi l'Instruction En Famille?

    6zans a été scolarisé les 2 premières années de Maternelle ... comme tout le monde, comme le système veux bien nous le faire entendre , nous l'avons fait parce qu'"il avait l'âge".

    Je vais ici partager Notre expérience scolaire, qui à mon sens a beaucoup joué sur la suite ! ( je précise bien qu'il s'agit de NOTRE expérience, de la façon dont NOUS avons vécu les choses, et de la solution que NOUS avons trouvé). Ce n'est en aucun cas un procès contre qui que ce soit, il y a des professeurs des écoles et des équipes pédagogiques qui regorgent d'idées sympas, innovantes, alternatives et bienveillantes, j'en citerais d'ailleurs quelques uns dans mon blog, qui me sont d'un grand soutien. 

    Donc la première rentrée dans cette école s'est faite avec une simple réunion d'informations administratives en juin. Et le jour J arrive , le maître se présente " bonjour je suis M. D. je suis le maître remplaçant pour aujourd'hui et demain je ne sais pas !", ( au final il sera là jusqu'en janvier, puis une autre maîtresse prendra le relai ) il colle une étiquette prénom dans le dos de notre fils, nous dit qu'on peut rentrer 5min pour voir.... et puis voilà ! Donc vous laissez votre enfant à de parfaits inconnus                   ( sympathiques heureusement ) dans un endroit qu'il ne connaît pas , sous prétexte que c'est la "grande institution école", et en plus demain ce sera "surprise" ... tout pour mettre en confiance ! beurk

    Étant en congé parental pendant encore 1 mois, j'avais sondé les avis autour de moi:

    " Est ce que je ne le mets pas que le matin?, on pourrait commencer la cantine plus tard ? ce sera peut être moins rude pour lui , la rentrée, l'arrivée de son petit frère "...                                        

    " Mais non, il s'habituera plus vite, arrêtes de le protéger..."

    Résultat:  pleurs tous les matins jusqu'en février, puis régulièrement, surtout les grosses journées où j'étais obligée de le mettre à la garderie ! shocked Quand je repense à ces journées de folie pour lui mais aussi pour moi pour nous cry comment j'ai fait pour ne pas ouvrir les yeux avant !! bref revenons à nos grains ...

    Arrive la moyenne section avec une super maîtresse ... en congé mat 3 semaines après la rentrée ( attention ce n'est pas un procès contre cette super maîtresse ... juste une accumulation de faits divers ! ), je vous épargne les détails, on se retrouve avec une maîtresse remplaçante ... tous les jours mon fils revient avec plein de dessins fait sur feuille de brouillon, et fini par me dire "je m’ennuie à l'école"... arf Ah il y a aussi eu la suppression de la sieste en janvier parce qu'il y avait eu accueil de TPS et donc plus assez de place au dortoir oh ... bien sûr sans prévenir les parents , c'est mon fils qui le soir est rentré avec sa taie d'oreiller et m'a dit "maintenant on des grands" (discours de la maîtresse remplaçante ). Sauf que mon fils, la sieste    il en avait besoin, et à 17h il était complètement KO, en pleurs ou très agité ou comme une larve voilà son état quand vous vous retrouvez ... dommage  cool  A croire que les moments de joie, de partage ne sont réservés qu'aux week-end ... entre les courses et le ménage!!! mad

    Et voilà comment nous avons vécu ses 2 années de scolarité avec en prime un abonnement hebdomadaire chez le médecin pour asthme et otites à répétitions !

    Alors avant, j'aurais dit "l'école à la maison ???  je ne suis pas instit moi, en plus je n'étais plutôt pas dans le haut du classement à l'école alors comment lui apprendre des choses si je ne sais pas moi même, et puis la socialisation, les autres, il a déjà du mal alors si je le garde à la maison ???  ( Ah ben oui j'avais aussi cet appriori que l'école à la maison c'était rester cloîtré chez soi avec ses enfants ^^ ... imparfaite je vous ai dit ! ).

    Et puis mon mari a reçu une mutation pour l'étranger ( pays désertique avec écoles françaises, je précise car oui nous aurions pu les scolariser ! ). Mais voilà nous n'avions pas le choix pour notre date d'arrivée et il se trouve qu'on devait arriver quelques jours avant la rentrée ... et là je me suis dit que ça allait être un peu violent pour mon fils, légèrement anxieux de nature he     ( nouveau pays, nouvel environnement, nouvelles langues, nouvelle culture, nouvelle école, sans les copains ) ...  Cette fois je ne me suis pas rangée à l'avis général ... alors j'ai commencé à lire, chercher, fouiner ... ce qui existait, comment faire ... j'ai bien sûr commencer par le Cned mais l'idée de reproduire le programme avec des contrôles notés, des échéances à respecter ne me plaisait pas trop. Et puis j'ai "rencontré" Maria Montessori, dans laquelle je reconnaissais ma vision de l'enfant, de l'éducation, et "ma bible", ma bouffée d'oxygène; " La ferme des enfants" de Sophie Bouquet Rhabi

    Papa trouvait l'idée étrange mais sympa ! cool et nous voilà parti pour une année test d' IEF ...

    Alors oui j'ai eu cette chance de pouvoir sortir du système assez facilement, puisque je n'avais plus besoin, financièrement, de travailler. Je savoure chaque jour (ou presque) ma chance, la chance qu'ont mes enfants de vivre tout ce qu'ils vivent ( il n'y a pas que du positif mais ce sera le sujet d'un autre petit grain ! ) ... mais je ferai tout, pour que nous puissions continuer l'IEF à notre retour en France, il faudra certainement revoir notre train de vie, notre façon de vivre mais je sais aujourd'hui que l'épanouissement de mes enfants n'a pas de prix.

     

                             Pourquoi l'Instruction En Famille?

    Qui suis je ? »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Novembre 2015 à 07:13
    Hm hmmm... C'est marrant (ou pas) comme on retrouve sensiblement des expériences similaires chez les familles ief qui ont desco après quelques années...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :